Accueil > Sciences > Le Ghana légalise le cannabis pour la santé et l’industrie : une opportunité pour le savoir-faire français ?

Le Ghana légalise le cannabis pour la santé et l’industrie : une opportunité pour le savoir-faire français ?

Marcus Dubois

Au Ghana, vendredi, le Parlement a légalisé l’utilisation du chanvre agricole (cannabis sativa) dans la santé et l’industrie, votant la Narcotics Control Commission Bill 2019.

L’actuel Narcotics Control Board (Nacob) devient ainsi une commission avec des pouvoirs renforcés pour superviser son utilisation industrielle, rapporte Ghanaweb. Concrètement, la loi autorise le ministère de l’Intérieur à accorder des licences pour cultiver le cannabis dont la teneur en substances psychotropes, plus exactement en tétrahydrocannabinol (THC), n’excède pas 0,3% (à noter que dans l’Union européenne, le taux maximal autorisé est de 0,2%). Parallèlement, et pour éviter tout dérapage, les sanctions pour la consommation de cannabis ou chanvre indien (Indica) au Ghana ont été renforcées.

En ce faisant, le Ghana rejoint les rangs des autres pays africains ayant légalisé l’usage du chanvre comme le Malawi, le Zimbabwe, la Zambie ou encore l’Afrique du Sud.

La France, leader européen


Le chanvre est probablement la plante la plus polyvalente connue de l’humanité, souligne l’inter profession française InterChanvre. Sa principale contrainte réside dans la maîtrise et le contrôle du THC qui est la substance psychotrope qui la différencie de la marijuana.

Rappelons que le chanvre est originaire d’Asie centrale et s’est répandu vers la Chine, toute l’Asie et le bassin méditerranéen, rappelle Futura Tech. En Chine, depuis environ 5000 av. J.C, on le cultive pour l’alimentation, la pharmacopée, la confection de vêtements et la fabrication de papier.

@InterChanvre

Actuellement, la production mondiale porte sur plus de de 100 000 ha, selon des données de 2016, les surfaces augmentant progressivement depuis 2012. Notons que la culture du chanvre est revenu en force dans les années 90 dans un pays comme la France où sa culture a été multipliée par trois en 30 ans. En 2016, elle portait sur 16 400 ha soit près de la moitié du chanvre européen.La France est le leader du marché européen.

Le chanvre et la santé


Le chanvre contient un grand nombre de composés (acides aminés, albumine, sucres, aldéhydes, cétones, acides gras, pigments…) et plusieurs familles de principes actifs comme les terpènes, les cannabinoïdes ou les flavonoïdes, explique Norml France. « Près de 120 composés appartiennent à la seule famille des terpènes, responsables de l’arôme et à la base des huiles essentielles : limonène, myrcène, α-pinène, linalool, β-caryophyllène, oxyde de caryophyllène, nérolidol, phytol… On estime que les terpènes possèdent un large spectre d’action (antioxydante, anxiolytique, anti-inflammatoire, antibiotique, antinéoplasique, antipaludéenne), mais ces données ne proviennent que de quelques études expérimentales et il n’existe que très peu d’essais cliniques pour étayer ces affirmations », explique encore l’association française militante qui, par ailleurs, dénonce le rôle de l’industrie pharmaceutique dans la sous-utilisation du cannabis à titre thérapeutique.

Le chanvre, très tendance….


C’est la fibre du chanvre qu’on trouve dans sa tige qui est utilisée à des fins industrielles, que ce soit pour fabriquer des cordes et des textiles. C’est pourquoi on cherche à avoir une culture dense avec un maximum de tiges longues. Une fibre très tendance… Ainsi, en France, l’ancien surfeur Vincent Lartizien a créé la marque Nunti Sunya qui propose du chanvre sous forme d’aliments ou de vêtements, tandis que les quatre fondateurs de VirgoCoop livrent leurs fibres de chanvre à l’Atelier Tuffery qui fabrique des jeans 100% chanvre..

L’innovation est également au cœur de la filière, car on utilise le chanvre pour fabriquer des biocarburants, du papier, etc. Dans le secteur de la construction, du béton de chanvre est fabriqué à partir de déchets de défibrages de la plante. On ajoute aussi du chanvre à des plastiques (ce qui l’allège et permet d’avoir moins recours au pétrole), dans des matériaux composites utilisés par exemple dans l’automobile. Notons, ci-dessous, les débouchés en France en 2016.

Pour la production d’huile de chanvre (qui peut aussi être utilisée comme combustible mais le Ghana n’en a pas fait état), on récolte les graines, que l’on appelle le chènevis. Au niveau alimentaire, les végétariens en raffolent car la graine décortiquée de chanvre est composée de 23 % de protéines. Mais, ici encore, le législateur ghanéen ne l’a pas évoqué.

Une plante facile


D’un point de vue botanique, le chanvre agricole et le chanvre indien sont la même plante ; ce sont les modes de cultures et surtout les variétés utilisées qui font la différence, précise le suisse bioactualités. La culture du chanvre est très peu gourmande en eau et ne nécessite aucun traitement qu’il soit fongicide, insecticide ou herbicide car il étouffe les mauvaises herbes, ce qui facilite sa culture bio

Dans la même catégorie…

Légalisation du cannabis : quels élus y sont favorables ?

Le maire de Reims, Arnaud Robinet, qui est pourtant une figure montante des Républicains, vient d'écrire au Premier ministre pour lui dire qu'il est prêt à tester la légalisation du cannabis récréatif dans sa ville. Avant lui, beaucoup d'autres élus se sont prononcés...

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Actuellement, plus de 22 millions de personnes ont été infectées par le COVID-19 dans le monde et les chercheurs estiment qu'il faudra des mois avant de disposer de médicaments qui traitent ou guérissent efficacement le virus et entre 12 et 18 mois avant qu'un vaccin...

Légalisation du cannabis : quels élus y sont favorables ?

Le maire de Reims, Arnaud Robinet, qui est pourtant une figure montante des Républicains, vient d'écrire au Premier ministre pour lui dire qu'il est prêt à tester la légalisation du cannabis récréatif dans sa ville. Avant lui, beaucoup d'autres élus se sont prononcés...

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Actuellement, plus de 22 millions de personnes ont été infectées par le COVID-19 dans le monde et les chercheurs estiment qu'il faudra des mois avant de disposer de médicaments qui traitent ou guérissent efficacement le virus et entre 12 et 18 mois avant qu'un vaccin...

Inscrivez vous à la newsletter et démarrez votre essai sur la plate-forme ISC Academy

Aucun paiement requis, accès immédiat.