Accueil > Sciences > CBD, chanvre, Indica et Sativa : quelles sont les principales différences ?

CBD, chanvre, Indica et Sativa : quelles sont les principales différences ?

Deborah Zerbib

Sur le plan botanique, le chanvre, la marijuana et le cannabis appartiennent à une même espèce. Il s’agit du Cannabis sativa L qui figure dans la famille des Cannabaceae. Il faut savoir que le mot chanvre dérive du latin cannabis. La principale différence concerne l’usage de la plante ainsi que la teneur en tétrahydrocannbinol ou THC qui n’est autre que la substance psychoactive du chanvre. En règle générale, le chanvre désigne les variétés qui contiennent moins de 0,2 % de THC qui est le taux maximum légal. Quant au cannabis, il concerne celles qui disposent d’une teneur supérieure à 0,2 % en THC. Le cannabis choisi pour un usage récréatif ou thérapeutique dispose d’un taux de THC compris entre 5 et 20 %. En d’autres termes, un joint de chanvre ne fait à proprement parler aucun effet. Les sous-espèces de cannabis sont nombreuses, sans oublier les cultivars obtenus par hybridation. Le chanvre cultivé ou Cannabis sativa L se destine à l’usage industriel. L’excellente qualité de ses fibres est idéale pour confectionner des textiles légers et confortables. Elles sont également indiquées pour la fabrication de matériaux de construction écologiques et isolants. Quant au chanvre indien ou Cannabis indica, il est connu pour sa haute teneur en substances psychotropes (CBD et THC). De son côté, le ruderalis ou chanvre sauvage dispose d’une faible teneur en THC. En contrepartie, sa concentration en CBD est importante.

Le cannabis indica et sativa

Si le chanvre contient peu de THC, le cannabis en est riche. Le CBD et le THC sont tous deux des substances contenues dans ces plantes. La différence sativa et indica réside dans certaines caractéristiques comme :

  • L’origine géographique
  • Les effets
  • L’apparence et la taille
  • Les arômes
  • La floraison
  • Le rendement.

D’autres variations sont connues sous la forme hybride par le croisement de sativa et d’indica. Quant au cannabis ruderalis, il est moins répandu pour créer essentiellement des variétés à autofloraison. En termes d’origine géographique, le sativa est originairement présent près de l’Équateur, surtout au Mexique, en Colombie, en Thaïlande et dans différents pays africains. De son côté, l’indica affectionne l’altitude et les contrées réputées pour la culture de haschich comme l’Afghanistan, le Maroc, la Turquie et le Népal. En ce qui concerne le niveau thérapeutique, les effets analgésiques des variétés d’indicas sont meilleurs. De leur côté, les sativas disposent d’un plus important rapport THC/CBD.. En outre, il est rare de trouver du cannabis sativa sans THC. Si le cannabis sativa améliore les activités cérébrales, l’indica produit rapidement un effet de relaxation, améliorant l’humeur et calmant le stress. Pour les consommateurs récréatifs, l’enjeu concerne le type de sensation. Les sativas procurent généralement un effets cérébral ainsi que des effets énergisants et stimulants.. Les indicas, pour leur part, sont appréciés pour la sensation de relaxation.

Le point sur les arômes, la floraison et le rendement

En ce qui concerne les arômes, les sativas disposent d’un large éventail, des saveurs ammoniaques aux fruitées. Cette variété est surtout tropicale et florale. Quant aux indicas, ils sont généralement fruités à l’instar des différentes souches de Kush avec un parfum boisé comme les variétés d’indicas hybrides et de Skunk. Au niveau de la floraison, les indicas fleurissent plus rapidement que les sativas en raison de la taille de leur pied. Même si certaines variétés de sativas ont été bridées afin de fleurir en 10 semaines, quelques landraces prennent encore davantage de temps, allant jusqu’à 18 semaines. Cette durée est plus longue pour les variétés de sativas de zamal. Si les indicas fleurissent entre 8 et 10 semaines, les sativas prennent deux fois plus de temps, même si les deux espèces bénéficient d’apports en intrants spécifiques qui accélèrent la floraison. Du côté du rendement, les plants d’indica sont plus fournis que ceux des sativas. Quant à la variété d’indica OG Kush, elle est beaucoup moins productive que ses consœurs. Sur le plan historique, les indicas ont servi à la fabrication des hash.

La différence entre le CBD provenant du chanvre et celui issu du cannabis

Qu’elle soit issue du cannabis ou du chanvre, la structure moléculaire du CBD reste la même. Cependant, le taux de CBD du chanvre est faible et se situe entre 3 et 4 %. Le taux de THC est également peu élevé. Il est de 0,5 à 1 % même pour les variétés légales qui dépassent généralement et de peu le taux français légal fixé à 0,2 %. Comme le chanvre contient une faible concentration de CBD, une quantité importante est nécessaire pour la production d’huile. Cette caractéristique augmente à la fois l’effort d’extraction et le risque de contamination. Il faut savoir que le chanvre est un bio-accumulateur, car il absorbe facilement les substances chimiques du sol qui sont souvent nuisibles comme les toxines. Le CBD travaille de concert avec les autres cannabinoïdes comme le THC pour créer un effet d’entourage. Le cannabidiol issu du chanvre ne dispose pas de terpènes médicinaux ni de cannabinoïdes qu’il est possible de trouver dans le CBD provenant du cannabis. De ce fait, l’huile de CBD provenant du cannabis se montre plus efficace.

Conclusion : Nous disposons de toutes les informations relatives au cannabis et à ses différentes propriétés. N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez connaître le nécessaire sur ce sujet.

Dans la même catégorie…

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Actuellement, plus de 22 millions de personnes ont été infectées par le COVID-19 dans le monde et les chercheurs estiment qu'il faudra des mois avant de disposer de médicaments qui traitent ou guérissent efficacement le virus et entre 12 et 18 mois avant qu'un vaccin...

Le CBD en France : qu’en est-il de la légalité ?

Le CBD en France : qu’en est-il de la légalité ?

Le cannabidiol est une substance présente en grande quantité dans le cannabis. Ce dernier est une plante considérée comme une drogue frappée d’interdiction par les différentes lois régissant les stupéfiants. À partir de 2011 pourtant, le CBD est de plus en plus...

Clarification : le cannabis est-il un remède contre le COVID-19

Actuellement, plus de 22 millions de personnes ont été infectées par le COVID-19 dans le monde et les chercheurs estiment qu'il faudra des mois avant de disposer de médicaments qui traitent ou guérissent efficacement le virus et entre 12 et 18 mois avant qu'un vaccin...

Le CBD en France : qu’en est-il de la légalité ?

Le cannabidiol est une substance présente en grande quantité dans le cannabis. Ce dernier est une plante considérée comme une drogue frappée d’interdiction par les différentes lois régissant les stupéfiants. À partir de 2011 pourtant, le CBD est de plus en plus...

Inscrivez vous à la newsletter et démarrez votre essai sur la plate-forme ISC Academy

Aucun paiement requis, accès immédiat.