Aurora envoie une première cargaison de marijuana «gratuite» en France

Une filiale d’Aurora Cannabis, basée à Edmonton, en Alberta, a livré sa première cargaison de marijuana à des fins médicales en France pour une utilisation dans le programme pilote du pays, a annoncé mercredi la société.

Le programme devrait commencer à servir gratuitement du cannabis médical aux patients dans les semaines à venir.

Aurora faisait partie des entreprises d’ Australie, du Canada, d’Israël et du Royaume-Uni choisies pour fournir des produits, en partenariat avec des distributeurs pharmaceutiques français, à un maximum de 3 000 patients.

La marijuana médicale est fournie par les entreprises participantes à leurs propres frais, et ni le gouvernement ni les patients n’auront à la payer.

« Les premières prescriptions de cannabis médical séché dans le cadre du programme pilote français sont une étape importante vers l’accès aux patients et soutiendront la déstigmatisation du cannabis médical en France », a déclaré le PDG d’Aurora, Miguel Martin, dans un communiqué.

La filiale danoise de l’entreprise, Aurora Nordic, produit la fleur séchée. Il sera acheminé vers la France via le hub de distribution européen d’Aurora à Berlin.

La fleur séchée sera administrée avec des vaporisateurs par Storz & Bickel , une filiale de Canopy Growth au Canada.

La France fait partie d’une poignée de pays européens qui expérimentent la distribution de marijuana à des fins médicales en lançant des programmes pilotes temporaires.

Bien que certains producteurs de cannabis vantent souvent de futures aubaines potentielles sur ces marchés européens, tous les pilotes ne se sont pas déroulés sans heurts.

Le programme du Danemark a connu une forte adhésion des patients dès le début, mais l’accès des patients – s’est effondré à moins de 500 personnes environ la moitié du pic du programme il y a deux ans.

Les experts ont averti qu’il faudra probablement de nombreuses années avant que l’industrie européenne réglementée de la marijuana à des fins médicales, qui est déjà hyperconcurrentielle, ne voie des opportunités de revenus significatives.

Par exemple, l’Allemagne n’a importé que 9 231 kilogrammes de fleurs de cannabis pour la distribution en pharmacie l’année dernière, soit moins que les14 463 kilogrammes de cannabis  remboursés aux anciens combattants canadiens cette année-là.

Certains des autres fournisseurs de la France comprennent:

  • Little Green Pharma basée en Australie.
  • Tilray basé au Canada.
  • Panaxia, basée en Israël.

Des entreprises ont également été choisies comme substituts potentiels.

Les actions d’Aurora sont cotées ACB à la  Bourse de Toronto et au Nasdaq